Le nouvel an à Hanoï

hanoiNotre arrivée se fait sous un temps maussade ; fidèles à nos habitudes, nous tentons de nous situer pour rejoindre à pied notre hôtel, mais les vietnamiens nous expliquent que c’est trop loin. Nous les croyons, et bien nous a pris ! Nous montons dans un taxi avec un compteur, mais Sarah remarque qu’en 2 secondes, il passe de 13 000 dongs à 42 000 dongs, au lieu de 26 000… Bizarre bizarre…, nous informons notre chauffeur que nous avons remarqué la blague et qu’il n’a pas intérêt à nous la jouer à l’envers. Au final nous nous en tirons pour un montant correct mais lirons plus tard que l’arnaque est connue ; le chauffeur malhonnête n’a qu’à appuyer sur un bouton pour faire grimper le compteur en flèche !

Fourbus, nous nous apprêtons à nous écrouler dans un bon lit, mais il est 7h du matin et le réceptionniste nous explique que si nous voulons la chambre avant 11h, il faudra payer 25$. Petit budget oblige, nous négocions et il accepte de nous la laisser à partir de 10h30 pour rien (trop sympa, sachant que le check-in est normalement à partir de 12h !). Nous errons donc dans le quartier, heureusement très intéressant puisqu’il s’agit du vieux quartier avec les 36 rues et corporations, riche en histoires.

Lire la suite

Ho Chi Minh City : culture et gastronomie vietnamiennes

Après ces quelquesHo Chi Minh police woman jours de plage, nous nous octroyons le luxe de quitter l’île de Phu Quoc par avion (1h10 pour 35$ chacun) avec Jetstar, nous évitant 10h de voyage à base de motos taxi, ferry, bus, re-motos taxi… pour rejoindre Ho Chi Minh City. Nous faisons connaissance avec la ville à bord du bus local qui nous emmène de l’aéroport au centre, rien ne sert de vous dire que c’est le bazar ! Le chauffeur, très sympathique, demande à Sarah et à sa voisine allemande si nous avons des Francs et des Deutch –marks que nous pourrions lui donner pour sa collection, ce que nous n’avons évidemment pas en notre possession !

Lire la suite