Un samedi pas comme les autres au Québec

Samedi… 5h30… nous avons troqué les cris des coqs pour le réveil strident de l’Iphone… moins glamour mais tout aussi efficace. Ambassadeur_RealMasse-800x600Bertrand laisse Sarah au pays des rêves pour une journée pêche pas comme les autres chez Réal Massé, le plus connu des moustachus québécois.

Je pars donc avec mes acolytes Olivier et Quentin, pour 2 heures de route au petit jour, direction le Nord Est de Montréal. Le soleil se lève doucement et nous émergeons tranquillement avec lui. Un arrêt obligatoire chez Tim Hortons (le Starbucks local) pour prendre un muffin bien gras et un café XXL sur la route : bienvenue au Québec !

Nous quittons la route principale pour rejoindre un petit chemin de terre : nous voici dans la pourvoirie de Réal Massé : le chemin est bordé de caricatures le représentant dans toutes sortes de situations cocasses (à la boxe, à la chasse, à la pêche…) avec un bon mot pour faire sourire le futur client.

IMG_1494

Mais au juste, qu’est-ce qu’une pourvoirie?

C’est un établissement privé qui offre des installations et des services pour la pratique de loisirs tels que la chasse, la pêche et le trappage. IMG_1607En plus de cela, la pourvoirie offre des séjours en chalets, des parcours de moto neige durant l’hiver, un parcours de golf… c’est une des plus grosses pourvoiries au Québec et un business très rentable, dont le marketing est essentiellement basé sur l’image de son propriétaire. La moustache est omniprésente, sur les murs, sur les assiettes du restaurant, sur la cuillère de pêche et même sur le tapis d’entrée. Un peu mégalo le Réal.

Vous êtes curieux de découvrir Réal? Pour vous rendre sur son site internet, c’est ici –» http://www.realmasse.com/

Après s’être acquittés de notre droit d’entrée (tout de même 92$) le Grand Réal Himself nous équipe notre ligne avec une main experte et nous donne quelques conseils de pêche pour attraper à coup sûr de la truite en masse. C’est quand même ça aussi le principe de la pourvoirie : jouer sur des lacs ensemencés et ainsi maximiser ses chances de prises.

Nous partons donc fièrement sur notre chaloupe à moteur à travers les méandres menant jusqu’au lac des Caribous. Il est 9h et nous sommes une petite dizaine sur ce lac paisible entouré d’une forêt dense.

IMG_1547

Nous pouvons voir quelques aigles, buses et mouettes qui guettent le poisson du haut des cimes. On lance les premières lignes et appliquons scrupuleusement les conseils de Réal. Les aigles semblent plus réveillés que nous et commencent à partir en piqué dans l’eau, ressortant avec de petites truites dans leurs serres. Impressionnant !

IMG_1537

IMG_1542

IMG_1519

 

Ça commence à mordre!

Après une prise ratée pour Bertrand, Quentin sort la première truite. C’est parti. La machine est en route. Quentin sort truites sur truites, une légende est née : « l’homme qui murmurait à l’oreille des truites ». La matinée file ainsi, coupés du monde sur notre embarcation, sous un soleil timide mais néanmoins réconfortant. Les paniers se remplissent petit à petit.

Pour le déjeuner, nous nous cachons dans un coin du lac et préparons une truite juste pêchée, on ne peut pas faire plus frais, Nous la faisons cuire sur le petit réchaud et la dégustons avec joie. Du lac à nos assiettes en un temps record !

IMG_1558

L’après-midi se passe tranquillement sur la chaloupe, entre prises, ratés et mise à mort (le côté un peu barbare de la pêche).

Tableau final : 26 truites au compteur. Pas si pire !!!

IMG_1595

Avant de rentrer, nous faisons quelques photos souvenirs de cette belle journée. Nous retournons au campement le sourire aux lèvres et des commis prennent nos poissons pour les éviscérés, tout est prévu au pays de Réal Massé.

Cette belle journée s’achève par un diner gargantuesque chez Romain autour de belles truites aux amandes et d’une ratatouille maison, ponctué par de bons vins ! Nous repartons avec Sarah les bras chargés de truites.

Le congélateur est maintenant plein, si vous avez des recettes, nous sommes preneurs.

Publicités

2 réflexions sur “Un samedi pas comme les autres au Québec

  1. Nous aussi on a notre pécheresse ! Lilo
    Lieu jaune et maquereau et souvent préparés en tartare avec la coupe de champagne en arrivant à chaussey ou aux Scilly, magic ça…c’est sur la mer

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s