Gili Islands : bienvenue au paradis !

Ca y est, nous y voici enfin ! Les Gili Islands !Gili Air-100Ces 3 petites îles situées entre Bali et Lombok où les voitures et motos sont interdites et les plages paradisiaques. Le menu des 3 îles est le suivant :

  • Gili Terawangan : la plus développée où les fêtards se réunissent en masse
  • Gili Meno : « la Honey Moon Island », toute petite, avec très peu de restaurants et de logements. L’île idéale pour se la couler douce.
  • Gili Air : un mix entre les 2 îles précédentes.

MAIS QUELLE ILE CHOISIR ?

Notre choix se porte donc naturellement sur Gili Air pour 4 jours afin de profiter à la fois de la fête (mais pas trop) et d’une certaine tranquillité pour se la couler douce sans trop de touristes. Depuis Amed, nous rejoignons l’île sans encombre après 1h30 de ferry. Dès que nous accostons, nous pouvons constater que l’on ne nous avait pas menti : l’eau est turquoise, le sable blanc et les bars qui jalonnent les plages nous font plus envie les uns que les autres. On est définitivement au bon endroit, merci Lilo et Bruno pour ce cadeau !

Gili Air-129

Gili Air-115

Gili Air-101

Les fonds marins autour des îles Gili sont réputés comme étant faisant partis des plus beaux d’Indonésie. Bertrand va donc en profiter pour passer son niveau 2 de plongée avec « Gili Air Divers ». Un centre très professionnel, tenus par des français en plus (ce qui permet d’avoir des instructeurs français !) et bien moins cher que les tarifs pratiqués en métropole (comptez 250$). Pour passer son niveau 2, il faut faire 5 plongées spécifiques. Bertrand choisit dans le « menu des plongées » et opte pour une plongée profonde (plus de 30m), une dans le courant, une d’identification des poissons, une de flottabilité et surtout, une plongée de nuit !

Gili Air-114

Une fois les cours bookés, nous partons à la recherche d’un logement sur la côte Est de l’île et jetons notre dévolu sur le « Banana Cottage » où nous avons un super bungalow au calme, avec petite terrasse, lit moelleux et très belle salle de bain (avec douche froide bien sûr). Comme à notre habitude, nous partons explorer les environs.

L’île est composée d’une rue seule rue principale qui en fait tout le tour. En marchant bien, le tour peut être bouclé en moins d’une heure. C’est vous dire comme l’île est petite. La route est bordée de nombreux logements et restaurants les pieds dans l’eau ! Ca donne vraiment envie de se poser dans les petites huttes construites sur les plages pour siroter un bon cocktail.

Des stands exposant les poissons frais sont posés le long de la route, ça négocie sec ! Sur Gili, les bus ont cédé la place à de petites carrioles tirées par des chevaux qui brinquebalent tant bien que mal sur les routes de terre. Nous retrouvons sur la route les 2 argentins que nous avions rencontré auparavant sur Java. Nous leur proposons de dîner ensemble sur la plage autour de 2 poissons grillés. Un joli coucher de soleil et quelques jumping pictures plus tard, le retour au bungalow se fait à la lampe frontale sous un ciel rempli d’étoiles !

Gili Air-120

Gili Air-119

Gili Air-109

Gili Air-110

Le lendemain, c’est parti pour 2 plongées. Bertrand enfile les bouteilles tandis que Sarah monte sur le bateau avec son équipement de snorkelling. Les îles Gili sont notamment connues pour leurs tortues et nous ne serons pas déçus. Première étape, Coral Fan Garden où Bertrand verra le premier spécimen, accompagné par une multitude de poissons multicolores que Sarah verra également ! La deuxième plongée, en début d’après-midi, est tout aussi magique et nous rentrons ravis au centre de plongée.

Gili Air-137

Gili Air-59

Nous nous calons ensuite dans un restaurant en bord de mer pour laisser passer le temps en rêvant face aux eaux turquoises. Pour dîner, nous retrouvons Roger, un quinqua français rencontré au centre de plongée et qui voudrait nos conseils pour un voyage en Birmanie. Nous nous régalons d’un énorme poisson et échangeons nos souvenirs et bons plans avec lui.

Le lendemain, journée marathon, car 3 plongées attendent Bertrand. De bon matin, plongée profonde lors de laquelle l’instructeur et lui jouent « au tennis » avec un jaune d’œuf, puis ils sirotent un Coca pour se remettre de l’effort… le tout à 30 mètres de profondeur ! La pression étant plus importante les fluides réagissent totalement différemment. Nous rentrons ensuite sur l’île pour faire une pause avant la seconde plongée.

N’ayant pas encore visité le centre de l’île, nous nous y promenons et, en voulant retourner vers le centre de plongée par la plage, nous faisons attraper par une violente averse qui nous oblige à commander des smoothies dans un bar (ça n’a pas été un moment facile… ).

Bertrand réussit malgré tout à arriver à l’heure au centre pour la seconde plongée ; encore des tortues au menu, accompagnées de murènes géantes que Sarah ne verra pas (et heureusement !) étant restée tranquille à terre. Nous nous retrouvons dans notre bungalow, puis c’est l’heure de la plongée de nuit et Sarah repart avec Sarah, une Zimbabwéenne, qui connaît des bons spots de snorkeling… Résultat, avec la pluie passée, on ne voit même pas nos mains dans l’eau, nous nous rabattons donc sur un cocktail entre filles ! De retour de la plongée de nuit, Bertrand est intarissable. Armés de lampes torche, Audrey l’instructrice et lui ont essayé de réveiller les poissons endormis (eh oui, les poissons dorment, calés sous les rochers pour éviter de remonter !), rencontré des crevettes nettoyeuses de poissons ainsi que des petits crabes translucides. L’atmosphère est à la fois très apaisante et chargée d’adrénaline, on se sent comme des explorateurs !

Gili Air-130

Le retour à la terre ferme est donc synonyme de récits et ça tombe bien, nous avons avec nous un petit groupe hétéroclite constitué des argentins, Roger, Audrey et Sarah avec lesquels nous partageons un dîner sur le sable, éclairés à la bougies et par les bolas d’un artiste amateur plutôt doué.

Gili Air-132

Gili Air-131

Gili Air-133

Dernier jour déjà au paradis ; nous avons décidé d’offrir une dernière plongée à Bertrand, ce qui permet aussi à Sarah de profiter du bateau et nous partons pour le « Secret Garden », dont le nom est à l’image de la beauté du site ! Nous en profitons à fond, et lors du trajet retour, nous faisons la connaissance de Charlotte et d’un de ses amis, en stage à Singapour et Jakarta et qui voyagent pour la semaine à Bali et Gili. Nous passons donc le déjeuner, puis l’après-midi en leur compagnie à nager avec une tortue, à 20 mètres du rivage ! La Go Pro est largement amortie.

11030377_10152616471550670_5577055814532130532_n

Notre dernière soirée se place sous le signe de la fiesta, puisqu’à force de nous balader sur l’île, nous avons fini par retrouver pas mal de monde et finissons par boire l’apéro à 13 sur la plage ! Les argentins, les 2 français et cerise sur le gâteau, des tchèques que nous avions rencontré dans le minibus pour aller au Bromo se sont joints à nous, ce qui nous fait une sacrée auberge espagnole ! La faim se fait sentir, nous débarquons donc tous bras dessus bras dessous dans un resto un peu éloigné et partageons ensemble des poissons fraîchement grillés avant de nous rendre au bar de la soirée, où un DJ se déchaîne. Un feu réchauffe l’atmosphère, les gens sont souriants et enjoués, l’ambiance est propice aux discussions sur la plage. Nous rentrons avec nos amis sous une multitude d’étoiles, une belle soirée pour conclure ce merveilleux séjour !

Le lendemain nous attendons notre bateau sur la plage pour retourner sur Bali, mais à cause de Nyepi, c’est le bazar et les bateaux ont du retard. Nous attendrons le nôtre durant 3h30, heureusement qu’il fait beau…

Après une traversée sous la pluie, nous arrivons au port où un minibus ultra-confort nous attend pour nous emmener à Ubud (nous nous bénissons d’avoir eu la bonne idée de prendre le pack avec l’agence lorsque nous étions à Lovina !).

 

PHOTOS RECAPITULATIVES DE NOS 4 JOURS SUR GILI AIR

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Gili Islands : bienvenue au paradis !

  1. Un peu de soleil et de chaleur dans notre grisaille ça fait du bien. Une fois de plus vous nous embarquez, j’ai plongé avec les tortues, siroté un smoothie après l’averse, discuté jusqu’à l’aube avec de nouveaux amis, un bon moment en somme. Que de beaux souvenirs pour les prochaines années.
    Le voyage vous va bien, vous êtes tous les deux magnifiques.
    Bisous

    J'aime

  2. Un voyage magnifique que de beaux paysages. Pleins de souvenirs superbes et pour nous
    le plaisir d’avoir voyagés avec vous grace à toutes vos photos et vos commentaires. Merci encore
    pour ces bons moments. Nous vous faisons de gros bisous Françoise et Jacques

    J'aime

  3. VOUS NOUS AVEZ FAIT REVER DURANT CES QUELQUES MOIS, NOUS VOUS EN REMERCIONS. JE PENSE QUE L’IDEE DE CE VOYAGE EST GENIALE ET VOUS LAISSERA POUR TOUJOURS UN MOMENT DE VOTRE VIE INOUBLIABLE QUE VOUS POURREZ TRANSMETTRE A VOS ENFANTS FUTURS.
    FELICITATIONS
    A BIENTOT
    GROS BISOUS A TOUS LES DEUX
    CHRISTIAN, NICOLE

    J'aime

  4. Pingback: Vidéo – 5 jours sur Gili Air en Indonésie | Comme une envie d'ailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s