Kep et la frontière sud Cambodge-Vietnam

Notre dernier jour au Cambodge (déjà !) Phnom Penh-165est consacré à la découverte de la côte Sud. Nous partons tôt le matin pour faire une première étape dans un temple troglodyte caché dans la montagne, loin des sentiers battus (merci le 4×4 !). Armés de nos lampes frontales, nous pénétrons dans la grotte par une faille dans la roche. Nous descendons 2 échelles pour arriver devant un petit temple érigé en l’honneur de Bouddha et gardé par une nuée de chauves-souris.

La seconde étape nous emmène dans une autre grotte où nous découvrons, après 2 minutes de marche dans la pénombre, un gigantesque puits de lumière. Accompagnés de 4 enfants jouant les guides, nous nous faufilons dans les méandres de la grotte pour découvrir les stalactites et autres amas calcaires figurant, avec beaucoup d’imagination, des animaux. Nous croisons également des petits temples et quelques statuettes de Bouddha. Ce lieu a été un emplacement stratégique pendant la guerre, car l’armée Khmer Rouge s’y est retrouvée encerclée par les Vietnamiens et a du capituler, pour éviter un massacre.

Nous contournons la montagne pour nous rendre dans une piscine naturelle cachée dans une autre grotte ; des centaines de petits poissons nous grignotent les pieds, une fish pédicure gratuite bien agréable !

Une fois le « soin » terminé, nous partons pour Kep, ancien Saint-Tropez cambodgien, connu pour ses délicieux crabes au poivre vert. Cette réputation est très justement méritée, on s’en lèche encore les doigts et les babines ! Un vrai délice à consommer sans modération !

Pour gagner le Vietnam, nous tentons de nous rapprocher au maximum de la frontière et tentons d’aller passer la nuit à Prak Chak, dernière ville du sud Cambodge avant le Vietnam. Ici, nous sommes les seuls touristes, et très peu de gens parlent anglais. Cela va certainement changer très vite car un immense hôtel casino ouvre la semaine d’après et des bâtiments frontaliers sont en cours de construction. Les casinos étant interdits au Vietnam, les joueurs viennent jusqu’à la frontière avec le Cambodge, le soir venu, pour assouvir leur soif du jeu.

Le lendemain, à 6h30, des motos taxi viennent nous chercher pour traverser la frontière, sans encombre, à part une tentative d’entourloupe par les douaniers (une prétendue taxe « du lundi matin», on aura tout vu !) vite avortée, nous voici au Vietnam pour les 3 prochaines semaines ! Il est 7h du matin : GOOD MORNING VIETNAM !!!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s